Vietnam – Destination 2 : Delta du Mekong

Le Mékong est le 2e plus grand fleuve du monde avec environ 4500 KM. Prenant sa source dans les montagnes Himalayennes, ce fleuve irrigue une partie de la Chine, sépare le Laos de la Birmanie, coule en Thaïlande, traverse le Cambodge pour ensuite se séparer en centaines de petits cours d’eau au Viêtnam. Plus de 70 millions de personne vivent directement de ce fleuve et plusieurs millions d’autres bénéficient de tout ce que ce fleuve peut offrir. Que ce soit pour l’irrigation, la production agricole, la pêche, le transport de matériel, les habitations, le tourisme ou même l’hydroélectricité (Chine), ce fleuve est vital pour le Viêtnam et ses habitants. Visiter cette région nous permet de comprendre tellement d’habitudes de vie de la population du Viêtnam.


Pour explorer cette portion du pays, nous avions décidé d’avoir un peu d’aide d’une agence de tourisme. Avec beaucoup de temps, beaucoup de recherches et beaucoup de déplacement nous aurions probablement pu organiser la même chose par nous-même. Cependant l’expérience un peu plus « planifiée » de cette portion du voyage nous a permis d’en profiter à 100 %, et ce, en plus d’avoir accès à des endroits que nous n’aurions pas pu trouver par nous-même. Cette agence s’appelle Far Eastour, ils se sont occupés de tout au départ de Hô Chi Minh jusqu’à nos billets de traversier pour Phu Quoc. Voici en résumé l’itinéraire avant de parler de l’aventure en détail :

1- Départ de Hô Chi Minh avec chauffeur privé vers Cai Be (1h45min)
2- Début de la croisière sur l’Authentic Mékong vers Long Xuyen pour 2 nuits\3 jours
3- Transfert de Long Xuyen vers Rach Gia avec chauffeur privé (1h30 min)
4- Billets de traversier a bord du SuperDong vers Phu Quoc (2H)

L’expérience :

Nous ne sommes vraiment pas des habitués des activités « touristiques », normalement nous fuyons ce genre d’organisation. Se faire prendre en charge du début à la fin était vraiment inhabituel pour nous, mais on doit dire qu’après 40 jours en Asie à se questionner presque jour et nuit sur tous nos choix, cette pause était la bienvenue. On a donc tenté de mettre notre hamster sur pause et se laisser guider (J-Mich a eu beaucoup de difficulté !)

Dès l’arrivée, nous étions pris en charge par une guide Vietnamienne parlant bien Français, cela a beaucoup agrémenté notre périple, car nous n’avons pas eu a traduire tout pour Alexis. On commence par une promenade dans une petite embarcation dans les petits canaux entourant Cai Bai. C’est l’occasion de commencer à voir comment les gens vivent sur le Mékong. Les arbres fruitiers, les marchés flottants, les habitations sur pilotis et les pêcheurs locaux nous en mettent déjà plein la vue. On arrête pour visiter une fabrique de bonbons de coco. Ce qui est vraiment génial avec cette croisière, c’est que chaque arrêt est planifié afin de raconter une histoire tout au long des 3 jours. La guide fera référence à ce que nous voyons tout au long du voyage pour toujours bonifier ses explications en lien avec nos visites. C’est incroyable de voir la débrouillardise et l’ingéniosité des gens habitants cette région. Tout est utilisé à son plein potentiel sans gaspillage. Par exemple, la peau de noix de coco est utilisée pour tisser des tapis ou chapeau, le fruit pour fabriquer des aliments, le jus pour d’autres produits et la coquille de bois comme combustible (on avait déjà appris à nos dépens au Costa Rica que la coquille d’une noix de coco brûle très bien.) Les bonbons au coco sont excellents surtout qu’ils sont aromatisés avec du Gingembre ce qui leur donne un bon goût piquant ! On en apprend aussi sur le riz soufflé qui donne l’effet du pop-corn. Encore une fois pas de perte, le riz est séparés de l’écorce de riz, et ce résidu est ensuite utilisé comme combustible pour cuire des briques par exemple. Nous allons le voir tout au long de cette croisière. On finit donc cette mini-croisière avec notre conductrice hors pair et on se dirige sur notre vrai bateau pour la croisière. 

L’Authentique Mékong est un bateau en bois de 21 mètres de long comportant 3 chambres, une cuisine, une salle à manger et un bar. Nous avions ce bateau pour nous pendant 3 jours 🙂 On commence donc à voguer sur le Mékong pendant que la cuisinière nous enchaîne des plats frais et aussi meilleur les uns que les autres. C’est l’occasion de goûter a tout ce qu’on a vu pendant notre excursion du matin dans les canaux. La guide nous explique encore une fois beaucoup d’information ce qui rend cette croisière culturellement très intéressante. On apprécie la vue le bedon plein sous le chaud au sud du Viêtnam. Des petites embarcations aux immenses bateaux de transport, ce fleuve est littéralement vivant. Oubliez les belles vues pittoresques de carte postale, la vraie vie du Mékong, c’est un fleuve commercial rempli d’industrie qui utilise ce fleuve comme moyen d transport. De l’argile, de la brique, du riz, du bois, du poisson, des fleurs, des fruits et du sable sont entre autres le genre d’industrie qui s’entasse sur le Mékong. 

Nous pouvons aussi constater comment l’avènement du plastique (quand même récente dans l’histoire de cette région) dans ce genre d’endroit est en train de détruire ce fleuve. Habitué à l’époque à jeter les déchets dans le fleuve (restant de viande, fruits, poissons, etc.), les gens ont conservé la même habitude. Cependant, tout étant maintenant emballé dans le plastique, la vitre, le métal ou le polystyrène, cela change la donne. C’est hallucinant de voir les déchets dans ce fleuve, mais en même temps, qui sommes-nous pour en juger alors que nous surconsommons tellement ? Cette pollution visible nous rappelle que la lutte est loin d’être gagnée et surtout la complexité du problème dans cette région alors que le Viêtnam se trouve à l’extrémité de ce fleuve qui croise plusieurs pays


En fin d’après-midi, on visite une usine de fabrication de brique comme il y en a des centaines le long du fleuve. Plus de 250 000 briques sont produits et expédié tous les 3 semaines. La seule technologie dans ce bâtiment de tôle est une petit convoyeur d’environ 60 cm de large pour amener l’argile des bateaux vers la presse. La manutention des briques autant a l’intérieur qu’à l’extérieur du four ainsi que le chargement dans les bateaux est entièrement fait de façon manuelle. Dix employés (autant les hommes que les femmes) travaillent dans cette usine. Les travailleurs doivent être en mesure de transporter 20 briques dans leur dos, évidemment le tout en sandales ! Cette visite nous ramène à l’essentiel et nous fait apprécier les conditions de travail que nous avons maintenant au Québec. De retour sur le bateau, le couché de soleil commence et c’est magnifique. C’est le temps de jeter l’ancre près d’une « ferme » de poisson (pisciculture) et de profiter d’un autre repas magnifique. Nous avons même dû demander à la cuisinière de réduire les portions, car nous étions incapables de tout manger ce qu’elle nous proposait. On dort pour la nuit dans notre cabine en entendant le va et vien des bateaux. Ce n’est pas parce qu’on est sur l’eau qu’on doit oublier les règles de sécurité. Les portes et les fenêtres bien barrées partout, on s’endort ! Les deux autres jours sont tout simplement génial encore une fois. Visite d’une ferme de crocodile, balade à vélo sur les iles, visites des marchés flottants commercial et massages. Tout est simplement génial et laisse beaucoup d’opportunité pour rencontrer des gens et saluer les jeunes et moins jeunes qui nous envoie la main partout. Toute bonne chose a une fin, le dernier jour, on regagne la rive à Long Xuyen pour prendre notre transport vers Rach Gia. Non pas sans émotions, on dit au revoir à notre équipage génial pour mettre fin à 3 jours inoubliables.

On conseille vivement de passer du temps dans cette région du Viêtnam, que ce soit en croisière ou sur terre, cette région est magnifique et les habitants tellement gentils. Si vous choisissez la croisière plus privé comme nous l’avons fait, faire confiance à Far Eastour et Le Cochichine (armateur du bateau) est une décision qu’on ne regrette pas ! Nous avons eu une expérience mémorable.

Prochaine destination :

Vietnam Destination 3 : Phu Quoc

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close