Un heure plus tard dans les maritimes

Je vous ai dit hein qu’on commençait notre sabbatique par un petit road trip dans l’Est ?

C’est un départ

Alors nous sommes partie avec la voiture et une petite roulotte en forme de bulle (gracieuseté mes beaux-parents). Alexis trouve ça bien drôle de partir en direction de Rivière-du-Loup pour le premier arrêt. Il cesse de nous dire pendant les premières heures de route que nous allons à La Tuque au loup. Pourquoi ? Aucune idée, mais nous trouvons le tout très drôle. Il mouille à boire de bout, ou à « sceau » comme on dit au Saguenay. Quelques tunes de country plus tard, on fait un petit arrêt afin de faire le plein de conversation avec nos amis les frenchies (alias Guillaume, Vanessa Oona et Mia). Un petit Facetime longtemps attendu. On s’est promis qu’après presque 3 ans sans se parler, on allait remédier à la situation. Et ils nous ont suppliés de venir faire un tour à St-Malo en terre française… Well well… On n’a pas dit oui, mais on n’a pas Non, non plus. « Plans without plans » notre nouvelle devise, ne l’oubliez pas. Quelques kilomètres plus tard, on arrive enfin à « La Tuque au loup ». Petit camping trouvé et très sympa, on recommande. Il s’agit du camping municipal de la pointe (https://campingmunicipaldelapointe.ca/). Une belle vue (sûrement, car il pleuvait.) sur le fleuve et une belle odeur de mer saline et de varech. Malgré la pluie ou Jean-Michel a eu le bonheur d’installer la roulotte (et de se rappeler pourquoi il n’aimait pas tant le camping), nous avons quand même pu apprécier la tranquillité et le repos dans la bulle. Il faut savoir qu’au départ nous devions partir en tente. Jean-Mich nous a dits : « Moi le Motel de l’Amour, je l’aurais réservé sans aucun doute si nous avions eu qu’une tente ».

Au levé, plus de pluie un peu de vent et du soleil, yé !! Départ vers Saint John, New-Brunswick. En chemin nous nous sommes laissé prendre par une affiche d’un Burger King avec apparemment un « kid play room » supposément à deux pas de superbes grosses chutes enchantées. Vous auriez dû voir la déception d’Alexis en entrant dans le restaurant où il n’y avait qu’une pièce avec deux ou trois ordinateurs à écran tactile bien collant avec des jeux « vraiment plate » et notre déception en passant devant les « chutes » qui ne coulaient pas du tout car le barrage était fermé. Grand-Sault Grand Falls, tu ne nous auras pas deux fois. Quinze kilomètres plus loin après avoir mangé, une halte routière paradisiaque avec une usine de chips maison (12 sortes de chips… Imagine (http://coveredbridgechips.com/en/our-factory-tours), le pont couvert le plus long au Canada et une distillerie (Moonshine creek distillery), mais on a passé tout droit, on avait déjà mangé.. hahaha. Ce soir, nous dormons à Harding Point (http://www.hardingspointcampground.com. Alexis fut bien consolé en se faisant de nouveaux amis au parc et en se baignant dans une gigantesque piscine. Les joies de la route. 

Harding Point Campground petite baignade

Et une autre journée dans les maritimes. On visite donc la ville de Saint-John afin de permettre à Jean-Mich de voir ce qu’il aura à affronter pour la course du lendemain et aussi pour visiter le plus cool magasin de bonbon de l’Est. 

Freak Lunch Box- Saint-John NB

Pour les gros coups de cœur à Saint John, on repassera. Ce fut pour nous une ville maritime qui n’était pas tant le gros hit du voyage. Le gros facteur de bonheur fut plutôt Jean-Mich qui a couru sont troisième demi-marathon en un temps record. C’est avec beaucoup de fierté que moi et fiston l’avons accueilli à son arrivée. Une course qu’il a décrite comme très surprenante au niveau de l’élévation et très trippante au niveau de la vue du parcours. 

Marathon by the sea Saint John, NB- 21,1 KM pour Jean-Michel

Au lendemain de cet exploit, nous prenions la route vers l’Île-du-Prince-Édouard. Petit détour à Shédiac, ou est passé Benoit le bienheureux pour y déguster une poutine au Homard. On fait un petit chin chin de l’autre côté du rivage à nos amis Jessika et Stéphane qui en dégustaient une à Percé. Ce fût un délice ou comme tant ont pu le dire sur notre post facebook « un trip bouffe post demi-marathon ». C’est juste que moi, je n’avais pas couru oups !! On a ensuite repris la route un peu endormi. Le pont de la Confédération a bien étonné notre Alexis qui nous a expliqué que les lumières sur le pont avaient sûrement été installées par Marc chef des électriciens du nouveau pont Champlain. Le camping choisit pour les prochaines nuits : Parc National Jacques Cartier. Vraiment vraiment, mais vraiment à l’Est de l’île. Ben quoi Isa avait jamais visité l’est de l’île. Bon ok, j’avoue, c’était beaucoup de route, mais le spot de camping était à couper le souffle.

Jacques Cartier National Park – IPE

Drôle de fait, il y avait tellement de la mouche là. Genre pire qu’au Saguenay, je vous jure. En sortant du véhicule pour installer la roulotte, c’est presque comme si on était l’équivalent de steak sur deux pattes. Deux trois couches de crème à mouches plus tard nous étions finalement installé un gin à la main avec Alexis qui joue dans l’eau de la mer.

Alexis à la plage – IPE

Dans les deux jours qui suivirent nous nous sommes permis de petite escapade à vélo sur la confederation trail (https://www.tourismpei.com/fr/ipe-sentier-confederation) piste cyclable qui parcourt l’île d’Est en Ouest, un petit détour à Tignish, village très peu documenté sur wikipedia, mais avec la meilleure boulangerie de l’île sans aucun doute.

MJ’s Bakery – Tignish, IPE

L’endroit parfait pour manger et jouer selon la définition du guide du parent heureux. Nous avons de plus visité les deux phares les plus à l’est de l’île. Alexis nous a dits que le prince Édouard était bien chanceux d’avoir tous ces phares justes pour lui. 

Les yeux remplis de belles images de plages rouges nous avons finalement repris la route pour quitter la mer salée de PEI, mais pas sans consommer le homard frais en repas et les pommes de terre tellement réputées de l’île. 

La cuisson de deux homards sur notre old school fashion réchaud.

Nous avons au retour emprunté, la route longeant la côte est du Nouveau-Brunswick. À mi-chemin, nous avons trouvé un joli petit camping tout près de la ville de Charlo (http://www.campingheronbleu.com/). Les gens de ce camping étaient plus que sympathique avec leurs accents mi-acadien, mi-anglais. Cela nous a rappelé vaguement nos amis Hélène et Alain fervent amateur de crabe crabe, crevette, homard, natif de l’autre côté de la péninsule. 

Jeudi dernière journée de road trip. Nous passons par Rimouski et décidons de payer la traite à Jean-Mich. Petite visite de la distillerie du Saint-Laurent (https://www.distilleriedustlaurent.com/), étant donné qu’on en avait raté une sur la route un peu plus tôt, nous avions ici mieux prévu notre coup. Alors Jean-Michel est arrivé 10 minutes avant l’heure prévu de la visite…hahaha. Une superbe expérience pour lui. Il a pu discuter avec les proprios qui lui ont fait voir tous l’amour qu’il pouvait avoir envers leur gin et tous les projets de leur entreprise. Nous avons entre autres appris qu’une nouvelle boisson d’eau d’érable distillé ferait son apparition sur le marché (l’Acérum). 

Distillerie du Saint-Laurent, le gin préféré de Jean-Michel

Nous avons finalement repris la route vers le chalet, finalement très content de notre road trip de camping, mais aussi heureux de retrouver le confort et la quiétude de notre petit chalet des bois.

4 réflexions sur « Un heure plus tard dans les maritimes »

  1. ❤ merci pour ce beau blog! vous êtes inspirants! Hâte de vous lire à nouveau 🙂

    J'aime

  2. Vous êtes vraiment hot! Avez-vous croisé une petite Alto de Safari Condo durant votre séjour? Mes parents étaient là en même temps que vous à PEI! Continuez vos belles aventures, ça nous fait rêver!

    J'aime

    1. Merci 😊 Non pas croisé tes parents ! Mais je suis certaine qu’ils ont fait un beau séjour !!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close