Bali part 3 : Sanur Beach

Sanur est une ville côtière bien plus tranquille que les destinations de plage habituelle de Bali telles que Kuta ou Seminyak. Nous l’avions choisi puisque c’est une destination assez populaire pour les familles et assez près de l’aéroport. Puisque nous arrivions d’Ubud, le choc a été tout de même assez brutal en arrivant dans cette destination beaucoup plus touristique (gros hôtels, vendeurs partout, boutiques, etc.). Nous ne pouvons pas dire que cette destination a été un gros coup de cœur en comparaison aux autres endroits visités. Peut-être un concours de circonstance ? Ou tout simplement le mauvais « Fit » pour ce que nous recherchions. Nous avons donc décidé de l’apprécier pour ce que c’était, nous en avons profité pour faire plus de piscine, de glissade d’eau, de magasinage et de bon souper au resto. En gros, ce sont pas mal les gros attraits de cet endroit qui reste tout de même plutôt tranquille et abordable dans l’ensemble.

S’y rendre :

Situé à environ 20 km de l’aéroport de Denpasar, cette destination facilement accessible via Taxi ou avec chauffeur privé. Nous avons réussi à payer environ 15 $ CAD pour s’y rendre. Il faut compter environ 30-50 minutes dépendamment de la circulation. Les chauffeurs utilisent souvent une route alternative, car il n’y a pas de péage, il s’agit de quelques minutes de plus, donc il ne faut pas s’inquiéter si vous voyez qu’il ne prend pas la bonne direction à la sortie de l’aéroport. 

L’arrivé :

La plage étant un des très gros attraits de Sanur, la rue principale est donc située très près de l’eau. Par contre cette artère très populaire n’est pas en façade de mer. Cet aspect est plutôt positif, car vous avez donc accès à marcher sur le « boardwalk » de la plage sans le bruit infernal des motos et voitures. Pour l’hébergement, il y a plusieurs options qu’on peut regrouper en 3 catégories :


1- Beach Front : vous aurez donc un hôtel situé entre le « boardwalk » et la rue principale. Idéal pour profiter de la plage et de la piscine. La vue est souvent minime sur l’océan, car la plage est publique donc la façade donnant sur la mer est souvent sécurisée.
2- Hôtel ayant un Beach Club : plusieurs hôtels sont situés très près de la mer, mais ne sont pas en façade, ils ont donc un « beachclub » partagé avec un commerce ou d’autre hôtel. C’est une option intéressante si vous êtes de type piscine et que vous ne voulez pas payer le double pour l’aspect d’être absolument bord de plage.
3– entre la route appelée « By-Pass » et la rue principale (Jalan Danau Tamblingan): vous trouverez des centaines de petits hébergement, maison d’hôtes, villas, appartements, etc. Un choix intéressant si vous voulez cuisiner, si vous êtes un plus grand groupe (ou famille) ou si vous désirez vivre dans un endroit moins ‘’aseptisé’’ que les grands hôtels. 
Nous avions choisi l’option 3, cela nous as permis de cuisiner quelques repas et aussi pouvoir visiter différent BeachClub sans avoir à être assigné au même à tous les jours.

Dormir :

Il est 5 heures du soir, nous arrivons d’Ubud que nous avions adoré. Ma mère a même décidée de rester avec nous six jours de plus tellement nous sommes sur un nuage depuis le début du voyage. 


Le chauffeur nous dépose devant l’hôtel que nous avions choisi avant de savoir que nous serions 4 au lieu de 3. Nous avions préalablement appelé pour ajouter un lit d’appoint. La déception s’installe dans nos visages, tout le monde essai de le cacher, mais la réalité, c’est que nous trouvions l’endroit « pas terrible » pour reprendre l’expression de mon fils. Des cottages « rustiques » et très sombres, des bestioles, une propreté douteuse, bref la recette d’une déception. On décide de se laisser une chance et d’aller marcher dans le quartier pour manger. On sort par la porte arrière donnant sur les ruelles de Sanur. À la tombée de la nuit, le choc est brutal, c’est sombre, ce n’est pas propre, on ne se sent pas en sécurité….Bref, on retourne à l’hôtel aussitôt sortie pour manger au restaurant sur le site. Endroit sans âme, « Overprice », et ou le service est absent, c’est la goutte qui fait déborder le vase.  Heureusement que la bière était froide, car on aurait pleuré, probablement tellement déchanté par la différence entre nos premières destinations et cet endroit. Probablement que dans d’autres circonstances, nous aurions réagi différemment, mais là nous devions prendre une décision. Je prends mon cellulaire, j’ouvre Booking.com… Je vois un super hôtel à 1 minute à pied (beaucoup trop cher)…Nous finissons notre souper et nous partons pour négocier. Les filles (Isa et ma mère) ont fait un super job pour diminuer le prix un peu et voilà…On décide de changer d’hôtel le soir même. On verra le lendemain pour le remboursement, mais pour ce soir, on a besoin d’un endroit propre ! Alexis capote, il y a une glissade dans la piscine, l’endroit est rempli de d’enfant, c’est le « Cuba » des Australiens… mais cela nous allions le découvrir plus tard :).
Donc en somme nous n’avons pas vraiment d’hôtel à conseiller. Si nous retournons un jour à Sanur, je prendrais un « guess » sur un autre hôtel. Par contre si vous cherchez un gros hôtel avec des appartements tout équipé, des grandes piscines, beaucoup d’enfants et un personnel très serviable, vous pouvez choisir le Prime Plaza Suites Sanur les yeux fermés 🙂
Ps : « Doeloe » en indonésien veut dire « vieux ». Nous aurions aimé savoir ce mot indonésien avant de réserver à notre premier hôtel. Cela nous aurait sûrement éclairés !

Prime Plaza Suites Sanur \ réservé sur place \ 215$ CAD pour 3 adultes et 1 enfant dej. compris.

Activités :
Comme notre séjour avait démarré difficilement, la suite n’allait pas s’améliorer. Isabelle commence à être malade après quelques jours…On appelle cela le « BaliBelly ». Cette contrainte nous a forcé à limiter nos déplacements dans un rayon acceptable 🙂
Voici quand même ce que nous avons réussi à faire et qu’on recommande:

1.Hardy’s 
Un gros magasin général situé sur la rue principale. C’est l’endroit idéal pour refaire le plein de crème solaire, nourriture, souvenirs et autres articles. Les prix sont indiqués partout alors vous savez à quoi vous attendre sans négocier. Je crois qu’en général, ce sont probablement les meilleurs prix que vous trouverez dans le secteur pour la nourriture et les autres biens. Vous trouverez aussi plusieurs ATM de qualité (rare à Bali).

2. CircusWaterpark
Nous avions promis à Alexis que nous allions aller aux jeux d’eau pour son anniversaire. Après avoir lu sur le web, celui-ci semble être un bon choix pour un enfant de 5 ans, car il pouvait y faire la plupart des glissades. En leur écrivant la veille, ils nous ont offert des promotions intéressantes. Un bon truc pour économiser surtout en basse saison. On pige dans notre réseau de plus en plus développé de chauffeur et on en trouve un pour 35 $ CAD (il nous attend même toute la journée sur place, donc pas de stress pour le retour). Arrivés sur place, nous sommes les seuls touristes ! Une immersion totale dans le monde des locaux et c’est parfait comme cela. La sécurité et l’entretien laissent à désirer, mais on décide de lâcher prise pour qu’Alexis profite de sa journée. Un bon choix dans l’ensemble et loin du « glamour » touristique. Il y a un centre commercial adjacent, donc vous pouvez sortir pour manger et revenir (beaucoup moins cher). Peut-être pas la sortie de l’année, mais si vous avez du temps et que vous cherchez une activité accessible, c’est un bon endroit.
Circus Water PArk \ l. Kediri, Tuban, Kec. Kuta Sel., Kabupaten Badung, Bali 80361, Indonésie\ 60$ CAD (3 adultes et 1 enfants)

3. Magasiner au 69 Slam

Une marque de vêtements de plage indonésienne originale. Il y en a plusieurs dans autres pays (ex : Thaïlande). Les prix sont quand même acceptables pour la qualité et les designs sont super originaux. Un beau souvenir pratique pour le reste du voyage.
69 Slam Clothes / Jl. Danau Tamblingan No.204, Sanur, Kec. Denpasar Sel., Kota Denpasar, Bali 80228, Indonésie / 15-70$CAD

4. ArtOtel Beach Club
Sur la plage de Sanur, vous trouverez beaucoup de petits restos offrant des chaises de plage disponible si vous consommez. Même si la plage est publique, vous trouverez que les commerces ambitionnent pas mal sur la place ce qui finit par dire que la plage n’est pas vraiment publique (sauf aux endroits assez laid!). Trouvez un bon beachclub est donc essentiel pour y passer du bon temps. Le ArtOtel est magnifique, il y a un super emplacement sur la plage avec des lits de plages et il y a aussi une partie piscine de style ‘’plage’’ avec des BeanBag et des sofas super confortable. La musique est excellente (DJ à partir de 17h), la nourriture est aussi délicieuse (pizza au four à bois). Ce n’est pas un endroit pour économiser, mais puisque nous étions dans l’ambiance vacance et non voyage nous y sommes retourné quelque fois :).
ArtOtel BeachClub / Jl. Danau Tamblingan No.35, Sanur, Kec. Denpasar Sel., Kota Denpasar, Bali 80228, Indonésie/ Bière 4$ CAD, Pizza 12$ CAD

5. Couché de soleil et Souper au Soul on the beach

Pour notre dernier souper, nous avions décidé de lâcher les pâtes au pesto de l’appartement et aller souper en ville ! Le soir, les restaurants en bord de plage sont tous très beau…Beaucoup aidé par l’éclairage, car de jour plusieurs ont l’air très douteux. On arrête notre choix sur le : Soul on the Beach. L’endroit est magnifique, la décoration est belle, l’emplacement est directement sur la plage et la nourriture semble vraiment bonne. C’était un excellent choix. Le personnel était très gentil pour nous expliquer le menu traditionnel et nous conseiller. Puisque c’est bord de plage, les enfants peuvent jouer partout pendant qu’on admire le coucher de soleil et notre souper. Ils offrent aussi des dessins et des crayons pour les enfants et tous les employés sont vraiment généreux avec les enfants.
Soul on the Beach / 10-25$ CAD par personne.

Partir :

Nous avons réussi à bien apprécié Sanur dans son ensemble. C’est vraiment un style différent de ce que nous avions connu pour l’instant. Si vous êtes moins « aventurier » et que vous atterrissez à Bali, c’est un endroit idéal pour se familiariser avec le pays en sécurité. Si vous aimez les types « All Include », vous apprécierez aussi le style de Sanur. Puisque notre prochaine destination était Nusa Cenningan, nous devions donc partir en bateau. C’est d’ailleurs l’endroit idéal pour les bateaux qui vont à Nusa Lembongan, Cenningan ou Penida.

Quelques Trucs :

  • Dans les grands hôtels, les prix des services sont gonflés de deux à trois fois. N’hésitez pas à sortir ou négocier pour vos transports ou expéditions
  • Chaque fois que nous avons été malade depuis notre départ, c’était dans les hôtels de type « luxueux ». Les aliments sont souvent préparés à l’avance dans les buffets et les employés ne sont pas aussi dédiés que dans les petits hébergements familiaux. Donc soyez vigilant, car vous aurez un faux sentiment de protection.

Prochaine destination :

Indonésie part 4 – Nusa Cenningan

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close