Philippines: Destination 2: Coron

La région de Palawan est la principale raison qui nous a fait rêver de mettre les pieds aux Philippines. Les publicités sur ce pays, sont souvent représentées par ces images folles de lagons déserts et de coraux tout aussi plus colorés les uns que les autres. Un arrêt à Coron était, sans contredis, un passage obligé. Coron est en soit une île ou habite environ 2500 personnes. La ville de Coron se trouve en fait sur l’île de Busuanga. C’est dans cette ville que l’on retrouve les hôtels, les commerces et toutes les compagnies qui se rattachent aux tourismes. L’aéroport se situe aussi au nord de cette ville. L’île de Coron ainsi que les archipels autour sont à peu près toutes protégées par la loi écologique de 1967 créant la réserve nationale.

Se rendre à Coron:

Tel que mentionné dans un de nos récits de voyage précédent, les Philippines nous font passer un temps fou dans les transports. Des traversiers interminables et peu dispendieux sont disponibles pour relier Cebu ou Manille vers Coron, de notre côté nous avions opté pour l’avion, car les prix étaient vraiment abordable. De Cebu, nous avons voyagé avec Cebu Pacifique pour se rendre à Coron pour environ 120 $ CAD par personne. Un vol d’environ 1 h 30 minutes au-dessus d’îles magnifiques, pratiquement désertes. L’arrivé à l’aéroport de Busuanga est aussi à couper le souffle. La météo pouvant souvent jouer des tours aux Philippines, un puissant typhon avait passé quelques jours avant notre arrivée, il faut donc être conscient que les Philippines peuvent vous réserver bien des surprises avec Dame Nature. 

L’arrivé : L’aéroport de Busuanga est situé à environ 40 minutes de la ville de Coron, c’est un endroit très isolé et les infrastructures sont très petites et limitées. Avec la collaboration de notre hôtel, un mini-van nous attendait pour environ 700 Pesos Philippins. Il semblait y avoir beaucoup de chauffeurs qui attendaient les clients sans réservation alors cette option est aussi possible pour les amoureux des aventures. L’île est immense, mais la majeure partie est inhabitée, donc les paysages sont très beaux et montagneux. Très peu d’infrastructures touristiques visibles avant d’arriver près de Coron et du McDonald’s… Et oui un McDo bien neuf construit au milieu de nulle part comme s’il avait été télé-porté. Il y a même un service au volant pour les tricycles, on aura tout vue ! C’est la seule présence d’une chaîne visible sur l’île, le reste des restaurants, dépanneurs et autres commerces sont 100 % locaux.

Dormir

Charms Hotel : Hôtel construit à distance de marche du centre-ville dans une petite rue en sable. Vraiment bien construit et très pratique, on y retrouve tout ce qu’il faut pour être heureux. Des chambres propres (mais petites), un balcon, un petit bar, un petit resto et une piscine. Service très courtois la plupart du temps même si souvent, ils sont sur leur Iphone monopolisant le déjà très lent Wifi. L’écart avec la ville est très apprécié, car le centre-ville de Coron est très bruyant et quelque peu désagréable. Fait important à noter, le voisin possède des Coqs (comme tout le monde aux Philippines d’ailleurs) mais ceux-ci sont extrêmement bruyant, ils chantent à toute heure du jour ou de la nuit et c’est quand même difficile de bien dormir si vous êtes n’êtes pas un grand dormeur! Ce sont des coqs de combat et il semble que cet éleveur les réveille à toutes heures du jours pour qu’il reste bien combatif. Plusieurs chambres possèdent un lit double et un lit simple ce qui est très pratique avec des enfants. Il n’y a pas de frigo dans les chambres alors pour garder la cerveza au froid, c’est impossible. Charms Hotel / booking.com / 80$ CAD Chambre 1 lit double et 1 lit simple (3 personnes) avec déjeuner.

Activités
Island Hopping: probablement l’activité principale qui attire autant de touristes et avec raison ! L’offre est immense, mais à la fin plusieurs parcours se ressemblent. On pourrait écrire 10 pages sur les meilleures façons de réserver votre excursion, mais voici pour nous les conseils à retenir avant même de parler de l’expérience :

A) Il faut bien séparer les frais « environnementaux » versus les frais de l’excursion. Plusieurs compagnies tenteront de vous mélanger en combinant ou pas l’ensemble des frais. Les frais environnementaux pour accéder aux lagons, snorkelings spots ou aux lacs vous coûteront généralement plus cher que le prix de l’excursion. Par exemple, nous avons loué un bateau pour 22 $ par personne et les frais environnementaux étaient de 24 $ par personne pour cette même journée. Souvent, à partir de 4 à 5 personnes, une excursion privée est plus rentable et vraiment agréable. Parlez aux autres touristes de votre hôtel pour vous créer des groupes, l’expérience sera beaucoup mieux que les tours avec 20-25 personnes à bord.

B) Réservé via notre hôtel à souvent été un gage de qualité pour nous, ne cherchez pas un « prix », car vous allez être déçu, cherchez le bon prix pour la qualité attendu. N’oubliez pas que les Philippines restent les Philippines. La qualité des bateaux, équipements et équipages varient beaucoup et peux faire de votre journée un désastre ou une journée mémorable (croyez-nous !!)

C) Informez-vous si l’équipement de snorkeling sont inclus, si oui lesquels (palme, masques et tubas et chaussures de plages). La plupart du temps, les équipements ne sont pas inclus et le prix de la location est quand même dispendieux. (150 pesos pour palmes, 150 pesos tubas et masques et idem pour les souliers.)

D) Essayez d’être sur l’eau très tôt pour démarrer votre journée avant les gros bateaux de touristes. A notez, que ce n’est pas parce que vous êtes tôt au bateau que vous serez sur l’eau rapidement… Souvent, ils ne sont pas pressés et le stress n’existe pas pour eux !

E) Posez les bonnes questions, exemple : demandez s’il y a une glacière sur le bateau, ne veut pas dire qu’il y aura de la glace dedans !! Demandez s’il y a un BBQ à bord, ne veut pas dire que le charbon est inclus dans le prix !! Ce sont tous des surprises que vous découvrirez le matin et vous sortirez votre portefeuille à nouveau.

Maintenant qu’on connaît les trucs, voici nos choix de tour :


1) Coron Island Hopping jour 1 : pour notre première journée en bateau, nous avions décidé de créer notre itinéraire un peu basé sur ce que nous avions lu des blogs. Nous avons quitté l’hôtel à 8 h 00 le matin, passé au marché pour y acheter des crevettes et des mais à griller. Fait notoire, il s’agissait d’un matin ou Jean-Mich n’allait pas super bien et ou mon père a décidé de l’accompagner au marché. Résultat, aller au market selon mon père quand on va bien c’est très douteux à 8 h 00 du matin et quand on ne feel pas bien ce n’est pas recommandé haha. Bref, ils nous ont tout de même rapporté un bon repas. Notre itinéraire pour la journée : Kayangan Lake, Barracuda Lake, Twin Lagoon, un dîné à Green Lagoon et du snorkeling à Siete Pecados. Nous avions basé cet itinéraire sur le contraire des tours A et B proposée afin d’éviter les masses de touristes. Nous avons assez gagné notre pari, car il n’y avait en effet pas trop de gens à Kayangan Lake qui est à notre avis le gros hit de cet itinéraire. Il pleuvait malheureusement cette journée-là, mais nous avons quand même eu la petite percée de soleil nous permettant de faire LA photo parfaite du jour. Le nom de la compagnie avec qui nous avions fait le tour cette journée-là est : Nice in Paradise. Pour être honnête ce que nous avons vu était à jeter par terre, mais la compagnie de bateau était plus ou moins top. Beaucoup d’incertitude et beaucoup d’omissions dans les inclusions. Nous ne recommandons pas vraiment. Nice in Paradise/Réserver via l’hotel Charms – 56 $ CAD Pour la location du bateau pour 5 personnes avec dîner, glace, charbon, palme et frais environnementaux.

La plus belle photo de Coron à notre avis !!

2) Coron island Hopping jour 2 : pour cette deuxième journée, nous avions envie de changer de compagnie. Question de pouvoir avoir une journée plein soleil, nous avons laissé passer quelques jours et avons choisi une compagnie hors de la ville de Coron. C’est lors d’un tour en scooter à Conception que nous sommes tombé en amour avec un petit resto et où nous avons réservé le tour. Détails de cette aventure plus bas. Cette fois-ci, nous avons fait affaire avec Ann & Mike Restaurant and Guesthouse, magnifique petit écolodge qui nous aider réserver un tour avec le bateau des « tree brothers ». Vous pouvez voir la photo de leur resto ici bas. L’itinéraire pour la journée, Lusong Gunboat, coral garden et pour finir Pass island. Cette journée fut vraiment mémorable. Cette fois, nous avions apporté notre lunch : des soupes en boite, de l’eau chaude dans nos bouteilles isolée, des chips et des légumes. Un vrai petit régal. Le Lusong gunboat Wreck est une épave de la Seconde Guerre mondiale échouée à 10 mètres de profondeur. Même en snorkeling on peut presque entrer dans l’épave tellement elle est proche de la surface. Le Coral Garden est un récif de corail qui longe l’île de Lusong. Pendant 45 minutes, nous avons pu nager au-dessus des plus beaux coraux que nous avons pu voir jusqu’à ce jour. Tout est préservé et tellement coloré. Quant à Pass island, un paradis sorti tout droit d’une carte postale ou nous avons aussi pu faire du snorkeling sur la plage. Attention, toutefois les poissons mordillent parfois les pieds et les jambes. Rien de sévère juste un peu surprenant. Encore une fois un paradis très préservé des touristes à notre avis. Dans tous les cas, cette excursion nous a coûter moins cher malgré le fait que nous devions avoir des scooters et faire 1 heure de route pour se rendre au bateau. Une journée magique. Tree Brothers/Réserver via Ann & Mike Restaurant and Guesthouse -39 $ CAD Pour la location du bateau sans dîner, palme, tuba et frais environnementaux.

3) Visite de Conception et de la chute: Louer un scooter aux Philippines est beaucoup plus facile que ce que l’on peut lire sur les blogs. Probablement l’adaptation avec le temps. Dans aucun cas via les hôtels à Coron, nous avons dû laisser notre passeport en garanti, ni aucun dépôt. Le prix d’un scooter pour une journée 12 $ canadiens. Lors de notre première journée découverte nous avons décidé de partir vers l’Ouest de l’île. L’office de tourisme de Coron a développé un petit guide vous permettant de vous situer géographiquement et aussi de connaître les petites haltes tout le long de la route. Les courbes de la route sont parfois très rapides et il faut ralentir et faire attention aux autres chauffeurs, aux chiens et aux chèvres qui font la fiesta au beau milieu de la route. Photo à l’appui. La route montagneuse longe l’eau dans la plupart des cas et est complètement magnifique. Nous avons arrêté notre périple à Conception afin d’aller y visiter la chute. Une affiche en bois écrite à la main posée à droite de la route vous indique la direction de la chute. Vous pouvez garer les scooters au bord de la route et il ne coûte rien pour accéder à cette chute. À notre grande surprise, nous étions les seuls à visiter la chute. Un petit havre de paix au cœur de la forêt avec une eau limpide et fraîche. Un super spot pour faire des photos et s’amuser avec les enfants et les adultes. Gratuit pour la visite de la chute et 13 $ CAD pour la location d’un scooter via l’hôtel.

4) Visite des Maquinit Hot Spring: Toujours à bord d’un scooter, lorsque l’on part vers l’Est et qu’on termine la traversée du village de Coron la route est de moins en moins belle. Toutefois, cela vaut la peine de persévérer jusqu’au Salt Hot Spring. Ce sont des piscines aménagées au bord de l’océan. L’eau est réchauffée par le magma de la terre. C’est un des rare hot spring d’eau salée. Y aller en fin de journée afin de relaxer et voir le soleil se coucher est une superbe idée. Cout d’entrer 5,50 CAD par personne.

5) Escalader le Mont Tapyas: Depuis le début de notre périple nous nous étions donné l’objectif de faire de l’exercice tous les jours. Quoi de mieux que l’ascension d’une montagne de 210 mètres. C’est immanquable lorsque l’on arrive à Coron, en haut de cette montagne, on y aperçoit une croix et le nom de la ville de Coron en lettre à l’Hollywoodienne. La monté est tout de même facile, 725 marches assez escarpée, mais vaut le détour si le ciel est dégagé. Pour aller voir le coucher de soleil, c’est simplement parfait. Il y aura certainement une multitude de drones prenant des photos des touristes qui ont payé pour cela, mais le fait de voir le soleil se coucher à l’Ouest et la lune se lever à l’Est est juste incroyable. Cette activité permet aussi d’observer Coron de haut et d’en voir la beauté. Gratuit pour y accéder.

6) Mangez, Mangez, Mangez !

– Poco Deli : bon plats Italien. Nourriture relativement à bon prix. Des gens super gentil avec les enfants. Autant des Filipino que des expats qui y mange. Toutefois, si vous décider de manger sur la terrasse il y a énormément de bruit. (environ 6 à 10 $ CAD pour un repas principal).

– Red Tomato RestoFarm : ce petit resto assez courtois offre des pizzas cuite au four à bois relativement abordable. Toutefois, ayez du temps le service est très lent. Les bouteilles de vins sont abordables et il y a toute de même de bon choix même si vous êtes au beau milieu de l’Asie. (environ 10 $ CAD pour une pizza).

– Trattoria Altrove Coron : bon, je ne vous le jure ni la rue ni le décor extérieur du restaurant vous donnera envie d’y entrer, mais croyez-moi une fois à l’intérieur, on se sent complètement ailleurs. Totalement insonorisé du chaos de la ville, mais avec une vue ouverte sur la baie de Coron, ce restaurant sert principalement la meilleure pizza en ville. Les prix sont très abordables et l’ambiance très décontractée. J’adore les restaurants où il est obligatoire d’enlever ses chaussures à l’entrée et ou être assis sur un coussin par terre pour manger est « the spot ». Il y a aussi plusieurs places assises pour ceux qui ont mal au dos. (5 à 8 $ CAD pour une pizza).

Pizz en famille

McDonald’s de Coron : Ce n’est pas que nous voulons vous amener à manger chez McDonald’s lors de votre trip à Coron, loin de là, mais parfois on va se le dire cela peut remettre nos estomacs à l’endroit. Dans le cas qui nous occupe le McDonald’s de Coron est tout sauf la place à être. La majorité du temps ce qui est offert sur le menu n’est pas disponible. Due aux difficultés à recevoir de la marchandise par bateau sur l’île, dans la plupart des cas, vous serez réduits à manger un spaghetti avec des pilons de poulet. Mission littéralement échouée si le but est de vous aider à combattre votre mal de l’occident. 

– Rosa Cantina : restaurant mexicain situé au centre-ville de Coron près du Poco Déli et de la caserne de pompiers. Menu mexicain très sympa. Assez chère toutefois. Il y a des chapeaux mexicains à l’entré alors parfait pour une petite selfie ou pour amuser les enfants. Le personnel est très sympathique. (10 à 12$ CAD pour un plat)

En résumé, on va à Coron pour le island hopping. Toutefois, c’est une île encore assez peu fréquentée touristiquement à notre avis et il y a beaucoup à découvrir. En tant que « slow traveler » nous sommes restés 4 jours à Coron et nous n’avons pas eu l’impression de s’ennuyer. Se promener à pied au centre-ville est une expérience et le paysage n’est pas nécessairement sympa. Mais lorsque l’on sort du centre et qu’on se promener sur cette Île à moto les paysages sont géniaux.

Partir : On quitte l’île via le port de Coron en direction d’El Nido. Cette fois avec la compagnie Montenegro ferry. Le trajet est de 4 heures et le bateau est plutôt petit pour ce que nous avons à parcourir. Selon nos lectures, cette traversée peur s’avérer désastreuse ou pas. Dans notre cas, la mer était calme et tout a bien été. Nous avons dormi du début à la fin ou presque. Nous avions tous pris des comprimés pour la nausée de peur d’être malade. Nous avions acheté nos billets en avance sur le site de 12Go Asia. Nous avons payé les billets 46 $ par adulte et 23 $ par enfant. Le départ était à 12 h 30 et l’arrivé à 16 h 00. Du centre de Coron, il faut prévoir environ 5 à 10 minutes de tricycle pour rejoindre le port.
Quelques trucs :

– Relire les trucs énoncés au point sur les Island Hopping 🙂  
– Louer des motos directement à votre hôtel encore une fois cela vous évitera de laisser votre passeport en garantie ce qui est plus rassurant. Bien négocié, vous aurez une moto pratiquement neuve pour pratiquement le même prix.
– Étonnamment, les prix sur l’île sont quand même très bons. Il y a cependant de grandes différences entre les commerces. Faites le tour et informez-vous des prix, car la variation peu aller du simple ou double.
– Malgré les divers avertissements sur la non-disponibilité des ATM sur l’île nous avons été surpris de voir que ce n’était plus le cas. Il y a facilement 5 ATM situé au centre-ville et tous fonctionnait très bien. Aucun de manque de billet lors de notre passage. Prévoyez quand même le coup aux Philippines, on ne sait jamais. 

Prochaine destination :

Philippines destination 3 : Palawan-El Nido

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close